La présence humaine

025 Présence humaine encredechine.eu

 

Le sujet roi de la peinture chinoise est la nature elle-même, l’homme n’y occupe qu’une place mineure. Faisant parti de l’univers il est normal qu’il soit présent, mais de manière très secondaire, à sa juste place dirait les taoïstes.
On pourrait sans peine faire le rapprochement avec la peinture de fleurs où il est de bon ton d’introduire une abeille qui butine ou une libellule pour donner un peu de vie à la composition. La présence humaine est du même ordre, dominé par la montagne la petite silhouette chétive au bord d’un précipice vertigineux permet surtout d’apprécier l’immensité du milieu naturel. Bien souvent l’être humain n’est représenté que partiellement, en parti occulté par la végétation. On devine aussi sa présence par les traces qu’il en laisse, un chemin vide qui serpente à flanc de montagne, quelques poutres jetés en travers d’un cours d’eau et qui font office de passerelle, le mur ou le toit d’une habitation que l’on peut apercevoir au loin à travers les branches des arbres environnants, autant de pistes à suivre pour celui qui souhaite le rencontrer.
Mots-clés :

Taigetsu