Les rides « Cun » ou « Tsun »

020 Cun encredechine.eu

Après avoir tracé les contours et les lignes directrices de la composition, il convient de modeler le relief, de lui donner du volume par l’ajout de rides.
Les rides sont des traits d’encre de valeur plus ou moins claire appliquées soit par la pointe d’un pinceau tenu verticalement, soit par le frottement de sa pointe manipulé de biais. Les systèmes des rides, destinés à suggérer le relief ne doivent rien au hasard, ils relèvent en effet d’une parfaite observation de la nature et d’une véritable connaissance des réalités géologiques. Rochers aux arêtes vives ou vielles roches érodées par les intempéries, les Cuns rendent parfaitement compte de leur structure géologique. La tradition recense environ 16 types de rides, sans compter les variantes de chaque de chaque système et les combinaisons mixtes de deux ou trois types de traits.
Si les deux rides les plus employées sont les Cuns en « fibres de chanvres » et celles dites « à la petite hache », l’étudiant d’aujourd’hui ne doit pas pour autant négliger l’étude des autres systèmes de rides qui restent la base fondamentale et essentielle de la peinture chinoise de paysage.
Mots-clés :

Taigetsu